05 – Remue-méninges

Le processus de remue-méninges est conçu en 1940 par le directeur de la publicité Alex Osborn qui croyait qu’il y avait deux facteurs principaux contribuant à la création d’idées : le report du jugement et la recherche de la quantité (et non de la qualité).

Informations de la technique

  • Difficulté :  
  • Nombre de personnes :
  • Durée:

APERÇU DE LA MÉTHODE

Lire la vidéo

Définition

Tout le monde a entendu parler du brainstorming, mais peu de gens savent réellement ce que cela implique, et de nombreuses personnes pensent qu’un brainstorming ne consiste qu’à écrire des idées en vrac. Or, il s’agit de beaucoup plus que cela.

Cette technique peut être utilisée dans presque tous les domaines ou domaines. C’est une technique très inclusive. Tout ce dont vous avez besoin est un groupe de personnes impliquées dans l’initiative pour commencer.

Un brainstorming réunit un groupe de personnes afin de trouver des idées nouvelles et innovantes de manière créative. Ce processus permet de trouver la meilleure solution à un problème. Par conséquent, aucune idée n’est fausse ou inadaptée : Toutes sont bonnes à prendre jusqu’à ce que l’équipe décide de les retirer.

Le brainstorming est divertissant, et beaucoup de personnes apprécient son côté spontané et créatif. Cet espace de liberté encourage les participant.e.s à oublier la notion d’interdiction au moment où ils présentent leurs pensées, idées, et solutions. Les résultats peuvent être surprenants, voire extraordinaires.

Objectif

Création d’idées

Facteurs

  • l’absence de jugement
  • la recherche de quantité (et non pas de la qualité)

Règles

  1. Stimuler les nouvelles idées, réflexions et inventions.

  2. Encourager les membres de l’équipe à penser différemment et à suggérer toute idée qui leur passe par la tête, aussi légère soit-elle.

  3. Améliorer la créativité générale du groupe.

Comment faire un brainstorming?

Trois conseils pour un brainstorming réussi

En savoir plus en vous inscrivant au BA Toolkit

En plus de la brève description de la méthode, accédez à :

  • une explication sur quand et comment l’utiliser,
  • un exemple pratique,
  • conseils et recommandations d’utilisation,
  • listes de contrôle et modèles téléchargeables,
  • références pour aller plus loin,

Laisser un commentaire

Table des matières

Dernières techniques

B.1 - Préparer l'élicitation

104 – Matrice Eisenhower

Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

Lire la suite "
Agile

70 – Cartographie narrative

Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

Lire la suite "
C.2 - Maintenir les exigences

48 – Récits utilisateurs

Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

Lire la suite "
D.1 - Analyser l'état actuel

46 – La matrice SWOT

La matrice (ou analyse) SWOT, appelé FFOM dans la version française du BABAOK, est un outil de planification stratégique basée sur quatre facteurs- les Forces, les Faiblesses, les Opportunités et les Menaces, répartis comme suit.

Lire la suite "

Not yet a member?

Pas encore membre?

Plan de travail 1

For you today

our document on the 6 steps to do a SWOT analysis!

Type in your information and get access to the document

Congratulations!

Well Done,
You can access the pdf!

Feel free to follow our link and learn more about the BA Toolkit.