21 – Groupe de discussion

Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

Informations de la technique

  • Difficulté :  
  • Nombre de personnes :
  • Durée:

Définition

Selon le BABOK, un groupe de discussion est un moyen d’obtenir des idées et des opinions sur un produit, un service ou une opportunité spécifique. Il a lieu dans un environnement interactif. Les participants, guidés par un modérateur qualifié, partagent leurs impressions, leurs préférences et leurs besoins.

Il s’agit d’une méthode qualitative de recherche, qui compte entre 6 et 12 participants. Ils sont sélectionnés pour répondre à un ensemble de questions sur un sujet spécifique.

Si le groupe est trop homogènes, leur réponses ne seront pas représentatives d’un ensemble complet d’exigences.

Malgré les similitudes avec une séance de remue-méninge, le groupe de discussion est plus structuré. Il prend la forme d’une discussion au cours de laquelle des commentaires sont recueillis. Il se concentre sur le point de vue des participants.

Exemples de cas où des groupes de discussion sont établis

  • Démêler des processus complexes à partir des éléments de base (par exemple, au cours un processus d’achat compliqué)
  • Identifier les besoins des clients (par exemple, lorsqu’il existe une interaction complexe entre les facteurs et les motivations)

  • Comprendre l’utilisation des produits

  • Tester de nouveaux produits (c’est-à-dire montrer quelque chose aux personnes)

  • Développer un concept, éventuellement avec une aide visuelle pour que les intéressé.e.s puissent comprendre à quoi cela ressemblerait

  • Identifier et analyser les problèmes de satisfaction (ou d’insatisfaction) des clients, du personnel ou des fournisseurs

  • Explorer la perception d’une marque et des éléments de service qui lui sont associés

Pourquoi faire appel à un groupe de discussion ?

  • Économie de temps et de ressources

    • Permet de recueillir des données auprès de plusieurs personnes en une seule session

    • Plus efficace que d’interroger individuellement le même nombre de personnes

    • Les groupes de discussion en ligne sont utiles lorsque le budget de déplacement est limité et/ou que les participant.e.s sont géographiquement dispersés. Ils peuvent également s’inscrire pour une utilisation ultérieure

    Connaître les parties prenantes

    • Obtenir des informations « à la source »

    • L’environnement interactif permet aux participant.e.s de développer leur point de vue avec d’autres perspectives

    • Vous informe sur les attitudes, les expériences et les désirs des intéressé.e.s

    ​​Les informations récoltées à travers cette technique constituent une base pour les décisions et plans d’affaires. Elles aident à connaître les besoins et les motivations des parties prenantes.

Edit

Le groupe de discussion constitue une méthode efficace et peu coûteuse pour obtenir des informations.

 
Edit

La participation interactive permet de meilleurs échanges entre les participant.e.s et les modérateur.rice.s. Les personnes interrogées adoptent une meilleure et plus large perspective dans leur manière de penser.

Cela permet d’obtenir des informations basées sur des expériences réelles, assurant leur authenticité.

 
Edit

La flexibilité de cette technique lui permet de s’adapter à vos objectifs et besoins. Elle est également facile à organiser, si bien qu’il est aisé de récolter de nombreuses réponses avec un nombre restreint de participant.e.s.

 

Comment fonctionne un groupe de discussion

Les différents types de groupes de discussion

En savoir plus en vous inscrivant au BA Toolkit

En plus de la brève description de la méthode, accédez à :

  • une explication sur quand et comment l’utiliser,
  • un exemple pratique,
  • conseils et recommandations d’utilisation,
  • listes de contrôle et modèles téléchargeables,
  • références pour aller plus loin,

Laisser un commentaire

Table des matières

Dernières techniques

B.1 - Préparer l'élicitation

104 – Matrice Eisenhower

Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

Lire la suite "
Agile

70 – Cartographie narrative

Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

Lire la suite "
C.2 - Maintenir les exigences

48 – Récits utilisateurs

Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

Lire la suite "
D.1 - Analyser l'état actuel

46 – La matrice SWOT

La matrice (ou analyse) SWOT, appelé FFOM dans la version française du BABAOK, est un outil de planification stratégique basée sur quatre facteurs- les Forces, les Faiblesses, les Opportunités et les Menaces, répartis comme suit.

Lire la suite "

Not yet a member?

Pas encore membre?