48 – Récits utilisateurs

Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

Informations de la technique

  • Difficulté :  
  • Nombre de personnes :
  • Durée:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur print
Print

Définition

Une user story est une brève et concise description d’une fonctionnalité ou qualité d’un produit ou service Elle est informative et rédigée en langage parlé.

Combien de fois avons-nous entendu le client dire : vous avez mis en œuvre ce qui était écrit, mais ce n’est pas ce que je voulais ? Les user stories se concentrent sur la valeur pour le métier. Elles invitent à explorer les exigences en favorisant la mise en place de discussions supplémentaires avec les parties prenantes.

Elles sont généralement composées d’une ou deux phrase(s), chacune de 10-15 mots, décrivant le(s) besoin(s) d’un.e utilisateur.rie, son but recherché, et toute autre information nécessaire à la compréhension de la story.

Une user story n’est pas une liste de besoins intouchable. Elle est régulièrement modifiée, ce qui la rend très utilisée en méthodologie agile.

Pourquoi recourir aux User Stories ?

  • Refléter les besoins d’un.e utilisateur.rice et prioriser le développement de solutions

  • Constituer une base pour estimer et planifier la mise au point de solutions.

  • Permettre la création de test d’acceptation.

  • Mesurer la création de valeur.

  • Relier et retracer les exigences.

  • Créer les fondations d’analyses supplémentaires.

  • Assister le suivi et la gestion d’un projet.

Bien qu’une user story permette de fournir rapidement de la valeur, cette vitesse rend la documentation moins complète. En effet, l’objectif d’une user story n’est pas de soutenir les besoins de gestion, former une base de référence pour de futurs travaux, ou satisfaire les attentes de parties prenantes. Une documentation supplémentaire peut être requise.

Forces

  • Facilement abordable et compréhensible Offre un gain de temps et une versatilité considérables.
  • Gérable à travers de nombreuses techniques différentes d’élicitation.
  • Porte l’attention sur les parties prenantes Cela permet de jouir d’une valeur commerciale constante en délivrant ce dont les client.e.s ont besoin.
  • Améliore la compréhension globale du domaine d’affaires à travers la collaboration. De plus, la petite taille des stories laisse place au débat et aux mouvements de backlog.
  • Crée rapidement de la valeur grâce des tests facilement implémentables et des feedbacks fréquents

  • Comment créer une User Story

    Critères INVEST

    Qui est responsable pour écrire les user stories ?

    En savoir plus en vous inscrivant au BA Toolkit

    En plus de la brève description de la méthode, accédez à :

    • une explication sur quand et comment l’utiliser,
    • un exemple pratique,
    • conseils et recommandations d’utilisation,
    • listes de contrôle et modèles téléchargeables,
    • références pour aller plus loin,

    Laisser un commentaire

    Table des matières

    Dernières techniques

    B.1 - Préparer l'élicitation

    104 – Matrice Eisenhower

    Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

    Lire la suite "
    Agile

    70 – Cartographie narrative

    Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

    Lire la suite "
    C.2 - Maintenir les exigences

    48 – Récits utilisateurs

    Un jeu ou atelier collaboratif vise à encourager la coopération au sein de votre équipe et lui instaure un objectif commun afin que les participant.e.s au jeu travaillent de concert.

    Lire la suite "
    D.1 - Analyser l'état actuel

    46 – La matrice SWOT

    La matrice (ou analyse) SWOT, appelé FFOM dans la version française du BABAOK, est un outil de planification stratégique basée sur quatre facteurs- les Forces, les Faiblesses, les Opportunités et les Menaces, répartis comme suit.

    Lire la suite "

    Not yet a member?

    Pas encore membre?